Les dimanches au galop reprennent du service!

Publié le par Expressions d'enfants

Tous les dimanches, du 25 mars au 13 mai 2012, venez profiter des 8 grandes courses de Galop au programme chaque dimanche dans les hippodromes d'Auteuil, de Longchamps et de Saint Cloud et des animations gratuites pour toute la famille.

 

Cette année, de nombreuses animations vous attendent pour découvrir la magie du monde des courses hippiques et passer une bonne journée. Et tout cela gratuitement !

 

enfamille.jpg

 

Nouveauté de cette année, un simulateur de courses de galop interactif attend petits et grands pour vous mettre dans la peau d'un jockey et vous glisser au plein cœur d'un peloton de course. Projection à 360°, vibrations du sol, bruits de sabot et même respiration du cheval, tout sera là pour vous mettre dans l'ambiance et vous faire vivre des sensations réelles. bref, une expérience inédite qu'il ne faudra pas louper.

Les enfants pourront aussi tester la balade à poney, les manèges et l'atelier casaques.

Et si le soleil est de la partie, vous pourrez même prévoir de pique-niquer dans l'hippodrome.

 

Nous y allons au moins une fois par an. Ne serait ce que pour voir ces magnifiques chevaux en plein effort et ressentir l'électricité des parieurs dans les tribunes, ça vaut vraiment le détour.

Les enfants adorent les balades à poneys et autres attractions prévues sur place. En général un goûter leur est donné et ils repartent avec quelques goodies.

Le calendrier :


- 25 mars : Hippodrome d'Auteuil - Oblstacle
- 1er avril : Hippodrome de Saint-Cloud - Plat
- 8 avril : Hippodrome de Longchamp - Plat
- 15 avril : Hippodrome de Longchamp - Plat
- 22 avril : Hippodrome d'Auteuil - Obstacle
- 29 avril : Hippodrome de Longchamp - lat
- 6 mai : Hippodrome d'Ateuil - Obstacle
- 13 mi : Hippodrome de Longchamp - Plat

Infos pratiques :
Les dimanches au Galop 2012
Les dimanches du 25 mars au 13 mai
Entrées, animations et parking gratuits

Publié dans Bons plans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article