Dimanche 13 octobre 7 13 /10 /Oct 21:47

La plateforme Overblog ne correspondant plus à mes attentes, j'ai changé d'hébergeur. Pour tous ceux qui me lisaient jusque là sur leur smartphone, je n'ai pas réussi à faire le nécessaire pour la redirection.

Merci de prendre en compte le fait que je suis désormais ici : www.expressionsdenfants.com

Et si vous pouvez modifier votre bookmark, ce serait vraiment chouette!

 

Voilà une idée de la trentaine d'articles que vous n'avez pas pu lire :

 

Quand Gustave nage avec Frédéric BOUSQUET

La Barbie Factory débarque à Paris le 19 octobre

Fêtes en papier d'Adeline KLAM

 

Bonne soirée à tous!

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Publié dans : Evenements
Dimanche 15 septembre 7 15 /09 /Sep 08:13

On l'a connu rouge pendant des années, elle est devenue rose et piquante en 2010. Cette année, elle change encore de couleur et devient mauve pour rester tendance. La Purple de Tagada garde sa texture unique et prend le goût de la framboise.

 

tagada-purple-haribo_Expressionsdenfants.jpg

 

A la maison, on aime tous cette nouveauté.  Mais si Jeanne et Gaspard préfèrent la Purple aux deux autres, leur papa adore le piquant de la Pink et je reste fidèle à la bonne vieille rouge qui me rappelle tellement mon enfance!

 

Purple Tagada

Prix conseillé : 1,80€ les 250g

 

Aout-2013-0061-1-.JPG

La célèbre fraise Tagada se décline désormais en une troisième version, la Purple, au goût framboise, de couleur mauve. Produit culte des Français depuis son lancement en 1969, 3000 Tagada seraient consommées chaque minute dans l'Hexagone selon un sondage BVA en 2012. Du coup, dès que la société annonce le lancement d'un nouveau goût, on est à la limite du crime de lèse-majesté. "Nos consommateurs sont très exigeants", sourit Jean-Noël Michel, directeur marketing de Haribo. Le mauve, couleur tendance Il a fallu 18 mois de recherche et de tests à Haribo pour lancer la Purple. "Nous avons cherché à conserver les fondamentaux de Tagada, nous explique Jean-Noël Michel. A savoir un goût, une couleur et une texture uniques. Tout en proposant aux consommateurs une saveur différente, à la framboise." Pourquoi le violet? "Après le rouge et le rose, c'est l'autre couleur tendance et un peu glamour." Et tant qu'à faire, mieux vaut un anglicisme dans le nom qu'une confusion des genres pour le consommateur, qui aurait pu croire à un goût violette. A la rédaction de Lexpress.fr, les avis sont mitigés. Certains "aiment bien mais sans plus", d'autres font la grimace. Et les sachets se vident doucement. Lors de la présentation de la friandise, les responsables de Haribo nous expliquaient l'affect qui existe autour de la fraise Tagada, qui la rend presque "intouchable". D'ailleurs, la marque avait déjà subi les foudres des afficionados lors du lancement de la Tagada Pink, la rose pâle qui pique, en 2010. Finalement, les ventes ont donné raison à Haribo.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/haribo-devoile-son-nouveau-bonbon-la-tagada-purple-a-la-framboise_1281521.html#M1DO6GGHQarBhIjv.99
La célèbre fraise Tagada se décline désormais en une troisième version, la Purple, au goût framboise, de couleur mauve. Produit culte des Français depuis son lancement en 1969, 3000 Tagada seraient consommées chaque minute dans l'Hexagone selon un sondage BVA en 2012. Du coup, dès que la société annonce le lancement d'un nouveau goût, on est à la limite du crime de lèse-majesté. "Nos consommateurs sont très exigeants", sourit Jean-Noël Michel, directeur marketing de Haribo. Le mauve, couleur tendance Il a fallu 18 mois de recherche et de tests à Haribo pour lancer la Purple. "Nous avons cherché à conserver les fondamentaux de Tagada, nous explique Jean-Noël Michel. A savoir un goût, une couleur et une texture uniques. Tout en proposant aux consommateurs une saveur différente, à la framboise." Pourquoi le violet? "Après le rouge et le rose, c'est l'autre couleur tendance et un peu glamour." Et tant qu'à faire, mieux vaut un anglicisme dans le nom qu'une confusion des genres pour le consommateur, qui aurait pu croire à un goût violette. A la rédaction de Lexpress.fr, les avis sont mitigés. Certains "aiment bien mais sans plus", d'autres font la grimace. Et les sachets se vident doucement. Lors de la présentation de la friandise, les responsables de Haribo nous expliquaient l'affect qui existe autour de la fraise Tagada, qui la rend presque "intouchable". D'ailleurs, la marque avait déjà subi les foudres des afficionados lors du lancement de la Tagada Pink, la rose pâle qui pique, en 2010. Finalement, les ventes ont donné raison à Haribo.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/haribo-devoile-son-nouveau-bonbon-la-tagada-purple-a-la-framboise_1281521.html#M1DO6GGHQarBhIjv.99
La célèbre fraise Tagada se décline désormais en une troisième version, la Purple, au goût framboise, de couleur mauve. Produit culte des Français depuis son lancement en 1969, 3000 Tagada seraient consommées chaque minute dans l'Hexagone selon un sondage BVA en 2012. Du coup, dès que la société annonce le lancement d'un nouveau goût, on est à la limite du crime de lèse-majesté. "Nos consommateurs sont très exigeants", sourit Jean-Noël Michel, directeur marketing de Haribo. Le mauve, couleur tendance Il a fallu 18 mois de recherche et de tests à Haribo pour lancer la Purple. "Nous avons cherché à conserver les fondamentaux de Tagada, nous explique Jean-Noël Michel. A savoir un goût, une couleur et une texture uniques. Tout en proposant aux consommateurs une saveur différente, à la framboise." Pourquoi le violet? "Après le rouge et le rose, c'est l'autre couleur tendance et un peu glamour." Et tant qu'à faire, mieux vaut un anglicisme dans le nom qu'une confusion des genres pour le consommateur, qui aurait pu croire à un goût violette. A la rédaction de Lexpress.fr, les avis sont mitigés. Certains "aiment bien mais sans plus", d'autres font la grimace. Et les sachets se vident doucement. Lors de la présentation de la friandise, les responsables de Haribo nous expliquaient l'affect qui existe autour de la fraise Tagada, qui la rend presque "intouchable". D'ailleurs, la marque avait déjà subi les foudres des afficionados lors du lancement de la Tagada Pink, la rose pâle qui pique, en 2010. Finalement, les ventes ont donné raison à Haribo.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/haribo-devoile-son-nouveau-bonbon-la-tagada-purple-a-la-framboise_1281521.html#M1DO6GGHQarBhIjv.99
La célèbre fraise Tagada se décline désormais en une troisième version, la Purple, au goût framboise, de couleur mauve. Produit culte des Français depuis son lancement en 1969, 3000 Tagada seraient consommées chaque minute dans l'Hexagone selon un sondage BVA en 2012. Du coup, dès que la société annonce le lancement d'un nouveau goût, on est à la limite du crime de lèse-majesté. "Nos consommateurs sont très exigeants", sourit Jean-Noël Michel, directeur marketing de Haribo. Le mauve, couleur tendance Il a fallu 18 mois de recherche et de tests à Haribo pour lancer la Purple. "Nous avons cherché à conserver les fondamentaux de Tagada, nous explique Jean-Noël Michel. A savoir un goût, une couleur et une texture uniques. Tout en proposant aux consommateurs une saveur différente, à la framboise." Pourquoi le violet? "Après le rouge et le rose, c'est l'autre couleur tendance et un peu glamour." Et tant qu'à faire, mieux vaut un anglicisme dans le nom qu'une confusion des genres pour le consommateur, qui aurait pu croire à un goût violette. A la rédaction de Lexpress.fr, les avis sont mitigés. Certains "aiment bien mais sans plus", d'autres font la grimace. Et les sachets se vident doucement. Lors de la présentation de la friandise, les responsables de Haribo nous expliquaient l'affect qui existe autour de la fraise Tagada, qui la rend presque "intouchable". D'ailleurs, la marque avait déjà subi les foudres des afficionados lors du lancement de la Tagada Pink, la rose pâle qui pique, en 2010. Finalement, les ventes ont donné raison à Haribo.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/haribo-devoile-son-nouveau-bonbon-la-tagada-purple-a-la-framboise_1281521.html#M1DO6GGHQarBhIjv.99
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Publié dans : Découvertes produits
Vendredi 13 septembre 5 13 /09 /Sep 07:55

Après quelques jours sans vous parler de mes vacances, je reviens sur une autre de nos visites au Pays Basque : les grottes de Sare. C'est dans un très joli site naturel que nous avons pu remonter le temps.

PorcheGrotte-.jpg

Après une rapide présentation de l'histoire du Pays Basque dans une salle audiovisuelle, un guide nous fait entrer dans les profondeurs de la terre. L'eau au fil des siècles a créé de jolies galeries facilement accessibles grâce à un chemin aménagé.

Grottes-de-Sare4_Expressionsdenfants.jpg

Des animations de son et lumière permettent de s'imaginer ce qui a pu se passer dans ces lieux chargés d'histoire. La lumière est parfaitement adaptée à l'endroit et donne une dimension mystérieuse à ce lieu magique.

Grottes-de-Sare_Expressionsdenfants.jpg

Durant la visite de 45 minutes, nous avons admiré de nombreuses concrétions calcaires qui se sont formées au fil des ans, de gigantesques sculptures naturelles, mais aussi une multitude de chauve-souris, suffisamment haut perchées pour ne pas effrayer les enfants (et les mamans). Les enfants étaient ravis.

Grottes-de-Sare1_Expressionsdenfants.jpg

En sortant de la grotte, nous avons pu découvrir des reproductions de mégalithes et autres objets anciens qui ont permis à Jeanne et à Gaspard de percevoir la manière de vivre de nos ancêtres lointains.

Le musée, accessible gratuitement, est petit mais très intéressant pour les enfants. On peut y retrouver de nombreux vestiges des différentes époques : silex, burins, pointes de flèches, haches de pierre polies, ossements humains, qui ont ouvert la discussion sur plusieurs sujets très intéressant, dont celui de l'évolution des espèces.

Mes conseils :

  • Au plus profond de la grotte, il fait 14 degrés hiver comme été. Pensez bien à prendre une petite laine.
  • Je déconseille la visite aux tout-petits. Gustave a été très très grognon à cause de la faible luminosité. Et il n'était pas le seul!
  • Les jours de pluie, le site est pris d'assaut par les touristes en mal d'occupation. Privilégiez les jours de beau temps, même si vous loupez 2 heures de plage!
  • Pour la pause déjeuner, le restaurant rapide à l'entrée des grottes propose un menu de bon rapport qualité prix (entrée+ plat+dessert à 11.5€ en aout 2013). Les produits sont frais et viennent des petits exploitants de la région.

 

Les grottes de Sare

64310 SARE

Durée globale de la visite : 1h30

A partir de 4 ans

Tarif : adulte 8€ / enfant de 5 à 13 ans 4€

 

Pour plus d'infos : www.grottesdesare.fr

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Publié dans : Nos voyages

Qui suis je ...

Sorties, spectacles, tests produits, puéricultures, jouets et bons plans : vous saurez tout sur ma vie de maman parisienne de 3 enfants

Pour me contacter :
expressionsdenfants@gmail.com

Ma Page sur Hellocoton ExpressionsdEnfants

 
Pour suivre mon actualité :
Flux RSS des articles

Concours en cours :

 

metier-a-tisser-hello-kitty Clementoni Expressionsdenfants

  1 métier à tisser jusqu'au 19 septembre

 

logo-jeu.jpg3 bons d'achat de 50€ et 1 an de vêtements

Rechercher

Capture-d-ecran-2013-05-31-a-13.10.03.png

ambassadrice-pueri.png

Parole-de-mamans.JPG

BADGE_EFLUENT-1.png

 

Activités pour enfants

 

badge-bleu.png

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés